riches méchants morale éthique michéa argent
espoir économie politique médias europe

ven.

27

mars

2015

Pour barrer la route au FN, Le Monde appelle... à "approfondir les réformes" 

Editorial du Monde du 27 mars 2015 : J-2 avant le deuxième tour des élections départementales.

Lire la suite 2 commentaires

jeu.

26

mars

2015

LES RICHES ! Mais pourquoi sont-ils si méchants ?

Chaque élection le prouve plus encore : les pauvres votent contre l'establishment (FN), contre l'Europe et la mondialisation ; les plus riches en faveur d'un système économique et sociétal qui les avantage (UMP/UDI/PS), du moins duquel ils n'ont que peu à craindre, promoteur d'un individualisme transnational a-solidaire, acceptable de leur point de vue ; inacceptable pour les classes populaires et classes moyennes dégradées.

 

Jean-Claude Michéa appelle cela la décence populaire, concept emprunté à Orwell. Et postule ceci : l'idée qu'il y a "des choses qui ne se font pas", serait plus présente chez les moins fortunés que chez les nantis.

 

Lire la suite 1 commentaires

mar.

24

mars

2015

1er tour des départementales de 2015 : quels partis profitent le plus d'un taux de chômage élevé ?

Comme nous l’avions effectué lors d’un de nos précédents articles, nous avons profité des résultats du premier tour des élections départementales afin d’évaluer leur corrélation avec le taux de chômage. Nous sommes partis des résultats publiés sur le portail data.gouv par le ministère de l’intérieurL’inconvénient de cette méthode est de subir la classification très contestable établie par le ministère de l’intérieur. Ainsi à titre d’exemple des alliances Front de Gauche-EELV sont classifiés dans les divers gauche (DVG) c'est-à-dire comme de simples alliés du PS alors qu’ils se positionnent en rupture par rapport à ce dernier. A l’arrivée nous nous retrouvons donc avec la classification suivante : Front de Gauche (FG), Parti Socialiste (PS), UMP, FN, PCF (COM), extrême gauche (EXG), Parti de Gauche (PG), Union de la Gauche (UG), Divers Gauche (DVG), EELV (VEC), Modem (MDM), UDI, Union de la Droite (UD), Divers Droite (DVD). L'ensemble de ces forces politiques n'étant pas présentes dans tous les départements, nous obtenons des listes plus ou moins complètes.

 

Lire la suite 1 commentaires

sam.

21

mars

2015

« Le communisme désarmé » (Julian Mischi )

La question des classes populaires apparaît essentielle pour l’ensemble des partis politiques. En effet, en cas de crise, elles sont les premières à être touchées et leur réaction peut constituer un avant-goût du paysage politique futur d’un pays si ce dernier ne parvient pas à retrouver la croissance. Dans ce contexte, le travail effectué par le sociologue Julian Mischi sur les raisons ayant conduit les classes populaires à se détourner du PCF semble particulièrement intéressant. Retour sur sa conférence du 19 mars à Clermont-Ferrand.

Lire la suite 5 commentaires

mer.

18

mars

2015

"La Vierge de Botticelli...? Qui c'est cette meuf ?!" (Régis Debray)

En février 2002, le philosophe Régis Debray remet au ministre de l’Éducation Nationale, un très court et non moins fondamental rapport intitulé  “L’enseignement du fait religieux dans l’École laïque ”.

Quelques mois après le 11 septembre 2001, il y fait le constat d'une problématique inculture religieuse, qui bien au delà des attentats et des frictions interconfessionnelles, réduit notre capacité à penser le monde et autrui.

 

 

Lire la suite 3 commentaires

sam.

14

mars

2015

Napoléon : chantre du protectionnisme économique et pourfendeur du libre-échange anglais

Nous vous proposons aujourd'hui un article issu du livre Mémorial de Saint-Hélène, qu'Emmanuel de Las Cases avait rédigé sur Napoléon suite à ses nombreux entretiens avec l'Empereur au cours de son exil final. Napoléon y livre une analyse saisissante de l'économie politique à mettre en place pour une économie comme la France. Il précise notamment que le libre-échange ne peut convenir qu'à l'économie industrielle la plus puissante ou à des économies uniquement basées sur le commerce extérieure. La similitude avait notre situation présente est frappante. Il suffit simplement de considérer que l'économie dominante sous l'Empire était l'Angleterre et qu'actuellement il s'agit des Etats-Unis. On aura alors tout le temps de regretter d'avoir François Hollande à la tête du pays à l'heure de mener les négociations sur le Grand Marché Transatlantique.  

Lire la suite 2 commentaires

mer.

11

mars

2015

Fabrice Lundy pulvérise le record du monde de l'heure du "French Bashing"

BMF Business, la France a tout pour réussir ! claironne tous les quarts d'heure, une voix suave et virile sur la station économique.

L'affaire est entendue : à BFM, on y croit...

Un peu.

Enfin, disons qu'on y croirait encore plus si la France était peuplée d'Anglais, d'Allemands ou de Danois. Certainement pas de français.

Tenez, Fabrice Lundy par exemple, présentateur de l'émission quotidienne "les décodeurs de l'éco" ; eh bien, lui, visiblement, son truc, ce qui le tracasse avant tout, ce sont les remontrances budgétaires adressée à notre pays, en provenance de Lettonie... C'est bien, ça la Lettonie ; le Danemark aussi, pas mal.

C'est toujours mieux que la France.

 

Lire la suite 5 commentaires

On en reparle...

résultats élections européennes 2014 france populisme FN UMP PS FDG