nicolas dupont aignan debout la france euro europe franc inter gauche tsipras
espoir économie politique médias europe

mer.

28

janv.

2015

Quand Moustaki soutenait les grecs en lutte (Huffington Post)

Notre chanteur bien aimé, Georges Moustaki, quelques temps avant sa mort récente, avait pris le temps d'écrire ce qui restera comme sa dernière intervention publique pour soutenir ses compatriotes grecs en révolte.

Malgré l'âge et la maladie, c'est un texte résolument pro-syrizistes et plein de sagesse ainsi que de poésie. Comme disait son maître Brassens "l'âge ne fait rien à l'affaire", Moustaki demeure au côté du peuple jusqu'à la fin de sa vie, tout en contant sa jeunesse méditerranéenne. (conseil malin: lancer la vidéo de la chanson tout en lisant le texte, effet voyage garanti par l'Espoir)

Lire la suite 1 commentaires

lun.

26

janv.

2015

Eric Brunet s'est-il fait largué par une grecque, étant petit ?

Eric Brunet, comment vous dire...

Bon.

L'intérêt d'un spécimen médiatique comme Eric Brunet pour nous, gens qui tentons sincèrement de comprendre ce monde autant par plaisir que par nécessité, c'est son incroyable capacité à faire croire qu'il a beaucoup réfléchi, et qu'il en est arrivé aux mêmes conclusions que celui qui n'y connaît rien ; mieux, Brunet, et c'est là sa grande force, nous montre les impasses intellectuelles dans lesquelles ne surtout pas nous engouffrer.

Hier soir, encore, tenez.. à l'occasion de la victoire de la gauche radicale Syriza en Grèce, eh bien, Eric Brunet nous a encore gratifié d'une intervention de haute volée, subtile et nuancée, à l'égard du peuple grec fraîchement sorti des urnes.

 

Lire la suite 9 commentaires

mer.

21

janv.

2015

Les Affaires pas vraiment sensibles de Fabrice Drouelle 

affaires sensibles fabrice drouelle france inter patrick cohen mermet

« Le problème, me disais-je l’autre jour en écoutant Affaires sensibles, l’émission quotidienne de Fabrice Drouelle sur France Inter (15h-16h), c’est que bien souvent, il n’y en a pas… de problème ! dans ce dont il me parle… ». On écoute et puis on se dit : « C’est vrai… cette affaire fut sensible autrefois… ».

Ou encore : « Fichtre ! Les vilaines manières de jadis… » ; Espionnage, meurtres, polémiques culturelles… Tout y passe. Sauf qu’évidemment, à de très rares exceptions près, les sujets traités n’ont plus rien de sensibles aujourd’hui. 

Le titre était ambitieux pourtant ; la plage horaire également, s’agissant ni plus ni moins pour le journaliste Fabrice Drouelle que de remplacer Daniel Mermet et son historique Là-bas si j’y suis, feue LA seule émission de service public à laisser une place au traitement social et hétérodoxe de l’information…

Quatre mois après ses débuts, un premier constat s’impose : Fabrice Drouelle a bien compris le message de sa direction, et n’assure plus tout à fait le même « service intellectuel » que son prédécesseur.

 

Lire la suite 5 commentaires

lun.

19

janv.

2015

L'heure du peuple Grec

Ce dimanche ont lieu en Grèce les élections législatives tant attendues. Devançant le gouvernement sortant dans tous les sondages avec une marge certainement suffisante pour l'emporter, Syriza formera alors un gouvernement avec l'autre petit parti de gauche ou des députés de la droite nationaliste non fasciste. Alexis Tsipras va donc bien arriver au pouvoir, porté par un peuple injustement opprimé depuis cinq ans. Or cette élection va porter un coup peut-être fatal à la zone euro. Celle-ci se sauvera seulement si Syriza se couche et trahit, comme le pense, mais surtout le souhaite, 90 pour cent de l'élite française. Heureusement pour la Grèce, la réalité échappe souvent à l'élite française, bien que cette possibilité soit à prendre au sérieux. Dans cette vidéo émouvante où l'on voit Tsipras expliquer le plan d'urgence qu'il appliquera AVANT toute négociation, on sent combien sera difficile une telle trahison, tant est prégnante l'attente du peuple Grec, poussé par les attaques à se dresser face aux vents de l'Histoire. L'Histoire, c'est pourtant lui qui l'a inventée, et c'est à lui qu'il revient de l'écrire encore.

Lire la suite 5 commentaires

mer.

14

janv.

2015

La messe du CAC ( Bernard Maris & Charlie Hebdo )

Dans ce court extrait radiophonique, daté de 2008, Bernard Maris et ses amis de Charlie Hebdo se payent la corbeille, en même temps que tous les Jean-Pierre Gaillard du monde...

 

Bernard Maris le répétait à l'envi : "l'économie c'est un peu de technique, une peu de statistiques, de psychologie, et beaucoup de bavardages ! "

Lire la suite 3 commentaires

mar.

13

janv.

2015

Protectionnisme : un sondage exclusif... de 1951 !

Dans les années 50, les tarifs douaniers occupent une place importante dans le débat économique. Après des décennies de règne, le protectionnisme n'a plus la côte parmi les bâtisseurs du nouveau monde.

 

Dans ce court article du journal Le Monde, daté du 12 février 1951, le journaliste s'étonne : "comment ?! et votre bon sens économique, mon brave monsieur ?"

 

Un article d'une grande actualité. Aujourd'hui, le paradoxe demeure : consommateurs et producteurs se livrent une guerre sans merci ; le consommateur priant pour acheter toujours plus à moins cher, espérant que cette année encore c'est la boîte du voisin qui délocalisera en Chine...

Lire la suite 3 commentaires

sam.

10

janv.

2015

Charlie Hebdo : émotion, indignation... récupération !

L'émotion depuis mercredi est immense.

Indignés, des dizaines de milliers de citoyens sont spontanément descendus dans la rue, partout en France, pour y exprimer leur blessure sincère. Se dire : « nous n'avons pas peur » ; et puis revendiquer très simplement, naïvement, sans doute, le droit à une «  totale liberté d'expression ! » dans « leur » pays. A la radio, à la télévision, les hommages se sont succédés, les témoignages, les larmes ; les expertises en tous genres aussi... Beaucoup d'entre nous ont eu peur, je crois, en même temps qu'ils compatissaient avec la douleur des familles et des proches des victimes lâchement assassinées. Quoi de plus humain ?

Lire la suite 11 commentaires

On en reparle...

résultats élections européennes 2014 france populisme FN UMP PS FDG