dim.

15

janv.

2012

Les fanatiques de l'Euro

Un reportage surprenant ce samedi 14 janvier 2012 sur Arte, dans l'émission Yourope. Un programme consacré au bilan de l'euro après dix années d'existence. Une bonne occasion pour nous d'observer un groupe de membres de l'association fédéraliste  « Les  Jeunes européens de Strasbourg» (1), et leurs arguments en faveur de la monnaie unique.

La passion du mégaphone

Coté mise en scène, ça déménage. Car l'euro c'est entendu est une question de foi, alors autant mettre le paquet sur la com'. Couleurs, jeunesse et engouement... la modernité vaincra.

 

Penser au raz des paquerettes

Côté argumentation en revanche, nous reviendrons. L'idéologie est une chose puissante. Jean Claude Michéa, reprenant son concept de common decency à George Orwell explique comment les élites sont de par leur éducation et leur spécialisation beaucoup moins aptes que les gens ordinaires à remettre en cause leur discours ou leurs idées (2), au nom du BIEN ; quitte à n'enfoncer que des portes ouvertes. Démonstration.

 

Mais ARTE comme ces jeunes gens ne l'entendent pas de cette oreille. Si les prix ont augmenté, si la croissance est atone depuis tant d'années, c'est encore parce que l'Europe n'est pas assez aboutie et parce que la passion de l'Euro n'a pas encore saisi les ignorants. Et puisque tout enfant est un ignare eurosceptique en puissance, il faut faire de la PE-DA-GO-GIE.

 

 

Et oui, ca marche. Parce qu'un enfant écoute ce qu'on lui dit et ne se pose pas à 14 ans la question de l'efficacité économique de l'euro, de ses liens avec la supra-nationalité et le néolibéralisme ou de ses conséquences sociales sur notre société. Le grand malheur de tels événements éducatifs c'est bien de constater que ces ardents défenseurs du projet européen ne s'y sont jamais réellement intéressés en profondeur. N'en grandissons pas l'importance - me direz vous, ce genre d'argumentaire ne sévit, semble t-il, que dans  les écoles Alsaciennes... 

Ainsi qu'en continu sur tous les grands médias.

 

Frederichlist

 

 Les articles pour continuer :

sapir euro prévision erreurs économie
Sapir s'est-il trompé?
sapir économiste euro
Jacques Sapir chez Calvi
grece austérité euro sapir
Référendum et euro

 

 

Sources :

 

(1) Pour en savoir plus sur l'association:

http://www.strasbourg-europe.eu/?module=eurodirectory&action=ViewDetail&eurodirectoryParam[cmpref]=6430&lang=fr

(2) Jean Claude Michéa : Impasse Adam Smith, Climats 2002

 

L'Emission Yourope du samedi 14 janvier 2012 est consacrée à la monnaie unique : « Bienfait ou malédiction ? L’euro a dix ans ». La partie étudiée ici est sous titrée "Cher euro, c'est toi le meilleur".

L'émission complète est disponible ici : http://php5.arte.tv/yourope/fr/2012/01/14/%C2%AB-bienfait-ou-malediction-l%E2%80%99euro-a-dix-ans-%C2%BB-14-janvier-2012/

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Pierre Feuille Ciseaux (dimanche, 15 janvier 2012 22:09)

    Ah...il ny'a jamais eu de guerre aux Etats Unis nous dit le militant européen ,dans la 2ième video !
    J'espère qu'il n'a pas donné de cours d'histoire aux gamins de l'école.

    La superficialité du discours ,la redondance des arguments (la guerre ,les brouettes de billets, les Pcs pas cher) tiennent effectivement lieu de propagande...

    ps : si les Mormons et les Jeunes Pop' fusionnaient on connaitrait le résultat c'est déjà ca.

  • #2

    zizifridolin (lundi, 16 janvier 2012 10:46)

    sortons de cette europe neo liberale qui ruine les peuples viiiiiiiite !!

  • #3

    Kilucru (mardi, 17 janvier 2012 00:07)

    Postulat de base :
    L'Europe c'est bien. Tout ce qui en résulte est bien.

    C'est effectivement un peu faible comme argumentaire ...
    Ah non, c'est vrai, le prix de l'informatique et des voitures a baissé !
    Soit dit en passant, et sans être spécialiste, l'impact de l'euro là dessus est je pense très faible, voir nul ; il s'agit simplement d'avancées technologiques qui rendent ces produits moins chers, non ?

    Je suis aussi très étonné de voir ressortir l'argumentaire de la paix européenne chez des gens si jeunes. Comme si la paix européenne ne tenait que par ça ... Cette vision des choses est d'un pessimisme assez ahurissant, mais ces jeunes gens s'en rendent-ils seulement compte ?
    En bref, il semblerait que ces personnes soient quelque peu coupés de réalité.

    Ils vivent un rêve éveillé et sont d'une naïveté qui pourrait presque me faire sourire si cette association restait à sa place, dans le domaine public, dans la rue. La propagande qu'ils essaient de faire au sein de l'Ecole de la République est abjecte et digne de cette URSS qu'ils abhorrent.

    En temps de guerre civile, ces gens se formeraient aussitôt en milice du pouvoir, en plus, sans qu'on ne leur demande rien ...

  • #4

    Vincent (samedi, 04 février 2012 11:36)

    Du pur endoctrinement.

    Quand on voit ce que fait la BCE actuellement, on se dit que l'hyperinflation n'est plus à exclure.

  • #5

    Cheap Jerseys (lundi, 27 août 2012 03:08)

    Never frown, even when you are sad, because you never know who is falling in love with your smile. I don't think that when people grow up, they will become more broad-minded and can accept everything. Conversely, I think it's a selecting process, knowing what's the most important and what's the least. And then be a simple man. dcyh000060827




  • #6

    Guadet (lundi, 15 octobre 2012 13:58)

    L'Europe sous une seule monnaie et une seule "gouvernance", Louis XIV, Napoléon et Hitler, de grands pacifistes, en rêvaient …