mar.

17

juin

2014

Arnaud Montebourg : Votez pour la démondialisation

Nous vous proposons aujourd'hui un extrait du livre qu'Arnaud Montebourg avait publié avant les primaires socialistes : Votez pour la démondialisation. Ces propos n'ont pas pris une ride. On peut simplement regretter qu'aucune de ces idées n'aient été appliquées par le gouvernement en place dont fait pourtant partie l'ancien député de Saône-et-Loire.

 

Vous êtes l'un de ces millions d'ouvriers et techniciens de l'industrie qui aiment leur métier, mais votre salaire plafonne et ne vous suffit plus pour vivre, pendant que les conditions de travail se durcissent et que la vie chère se répand et paralyse votre existence.

 

Vous êtes l'une de ces femmes au travail depuis dix, quinze ou vingt ans, une femme courageuse qui élève parfois seule son ou ses enfants, chez qui les signes de fatigue au travail apparaissent et touchent son corps comme sa chair, dans l'indifférence de son employeur.

Musée de Bibracte
Musée de Bibracte

Vous êtes l'un de ces cadres du secteur privé, qui en ont assez de la façon inhumaine et humiliante dont les entreprises sont dirigées, jouets dont l'essentiel des décisions de gestion sont prises par un management sans âme, et au profit d'actionnaires anonymes à la goinfrerie sans limite, qui ne partagent jamais.

 

Vous êtes l'un de ces jeunes diplômés qui, depuis l'âge de 25 ans, passent de stage en stage, puis de contrats précaires en contrats à durée déterminée. Vous dépendez encore de vos parents après votre trentième anniversaire, mesurant en vous-même la violence économique d'un système pourtant très généreux et lucratif pour d'autres.

 

Vous êtes l'un de ces agriculteurs qui gagnent mal leur vie malgré un travail dur et astreignant, un travail qui ne permet plus de nourrir votre famille, à tel point que votre conjoint a dû prendre un autre emploi et rapporter un salaire. Vous ressentez à quel point on vous a jeté sur les marchés de la concurrence mondiale sans filet de sécurité, l'Europe ne vous protégeant plus comme autrefois.

 

Vous êtes l'un de ces petits patrons d'entreprise moyenne qui subit la dureté de l'abus de domination économique de la grande distribution, laquelle capte abusivement la valeur que vous-même et vos employés donnez à votre production. Vous avez compris que le système économique fonctionne comme un prédateur qui dévore la valeur générée par vos efforts créatifs et les risques que vous-même avez su prendre.

Vous êtes de ceux qui, au chômage, ont perdu leur emploi à cause des nombreuses délocalisations qui ont touché la France. On a eu l'outrecuidance de vous proposer un emploi en Tunisie, parfois en Inde ! Vous avez connu le chantage aux délocalisations, exercé par des directions et un management sans scrupules, afin que vous renonciez aux 35 heures, à vos primes. Ce qui n'a pas empêché les plans sociaux d'être présentés comme inéluctables, alors que votre groupe continuait à gagner de l'argent et à distribuer des dividendes.

 

Vous tous, sans le savoir, êtes unis à cause d'un même problème : la mondialisation, une escroquerie que vos dirigeants vous ont infligée pendant vingt ans et qui s'est retournée contre vous.

 

Vous vous unirez, je l'espère, en vous reconnaissant dans le programme de démondialisation que je propose. Les solutions que celui-ci engage sont destinées à lutter contre l'appauvrissement collectif et individuel actuel, celui que chacun d'entre vous, d'entre nous, ressent cruellement dans sa vie quotidienne.

 

La démondialisation a pour objectif de lutter contre notre impuissance face à la violence de l'économie, impuissance qui provoque la sourde dépression nerveuse qui s'est emparée de notre grand et beau pays, la France.

 

 

Arnaud Montebourg, Votez pour la démondialisation


Pour aller plus loin ...

Nos idées et nos rêves
Nos idées et nos rêves
L'oligarchie prend le pouvoir
L'oligarchie prend le pouvoir

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Guadet (mercredi, 18 juin 2014 19:43)

    Où est Montebourg actuellement ? À quelle politique apporte-t-il sa caution ?
    Le jour où Mélenchon sera ministre, ce sera pareil : il se fera complice du mondialisme libéral.
    Comme le célèbre "Ennemi du monde de la finance".
    Si le FN a le vent en poupe, c'est que sa diabolisation par les autres politiques le préserve de ce soupçon. Mélenchon ou Dupont-Aignan, comme Montebourg, veulent rester dans le système : c'est leur tort. Les Français ne peuvent pas leur faire confiance.

  • #2

    Trémarec (mercredi, 18 juin 2014 21:37)

    Je ne vois pas en quoi cela "le préserve" plus que les autres. Il y a une bonne part d'aléatoire dans toutes ces grandes prévisions politiques. Il est tout à fait possible que le FN élu préserve les intérêts des classes dominantes tout en contenant la rage des gens par une action simplement anti-immigrée, c'est-à-dire en montant les gens les uns contre les autres, jolie perspective.

  • #3

    Guadet (jeudi, 19 juin 2014 00:28)

    @ Trémarec
    Je suis bien d'accord avec vous. J'ai seulement voulu expliquer que le FN profite de sa diabolisation par un corps politique qui a perdu la confiance des Français. Les Français ont trop souvent vu des gens élus sur un certain discours mener une politique en contradiction avec ce discours. Comment Montebourg peut-il rester dans le gouvernement Vals ?