dim.

20

juil.

2014

Europe, le mensonge permanent

débat sarkozy royal traité constitutionnel 2007 2005

En permancence il est dit dans les médias que Sarkozy avait été très clair en 2007 et qu'il voulait ratifier le traité de Lisbonne, ainsi son élection aurait en quelque sorte annulé le non de 2005. Pourtant, au moment de la campagne de 2007, face à Ségolène Royal, le candidat Sarkozy s'exprime ainsi :

Une fois plus on voit bien l'opération, jouer sur les malentendus pour tromper les gens, en considérant comme normale l'opération. A long terme, les effets sont pourtant désastreux pour la conception et la perception de la démocratie.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    pyrée (lundi, 28 juillet 2014 15:59)

    le plus gros scandale démocratique de ce début de millénaire !!