sam.

20

sept.

2014

35 ans de promesses d'Europe sociale (le Blog de Nico)

L'excellent Blog de Nico contribue, au côté de tant d'autres, à mettre en évidence les contradictions fondamentales des politiques économiques actuelles, des errances idéologiques de la gauche, et de leur traitement médiatique. Avant les élections européennes de cette année, il mettait en ligne cette vidéo, annonciatrice de résultats catastrophiques pour le parti socialiste, après 30 années d'un angélisme européiste qui, clairement, ne passe plus.

 

 

Dans une tribune récente de François Hollande publiée dans Le Monde, intitulée « L’Europe que je veux », on retrouve absolument tous les poncifs traditionnellement servis par le PS pour nous vendre le projet européen : (1) L’Europe c’est la paix, la plus grande puissance économique du monde, une promesse de prospérité et d’emploi – (2) Renoncer à l’UE ou à l’euro c’est se replier sur soi, s’enfermer derrière des barrières, arrêter d’échanger avec nos voisins, entrer en guerre avec eux, s’isoler dans la mondialisation, s’effondrer économiquement, s’appauvrir, décliner – et bien sûr (3) Il faut améliorer cette Europe trop libérale, avec moins de dumping fiscal et social, plus de démocratie, plus de solidarité, moins de spéculation,  et bien entendu plus de progrès social.

 

Sur ce dernier point, cette tribune tombe bien, j’étais justement en train de finir de rassembler des extraits vidéo des plus grands ténors du PS nous promettant l’Europe sociale pour demain. Et ces extraits commencent avec Mitterrand lors des premières élections européennes de 1979, en l’occurrence mon année de naissance. Bref, depuis que je suis né, il y a 35 ans, le PS me promet l’Europe sociale ! Sans jamais vraiment définir en quoi elle consisterait d’ailleurs…

 

La suite de l'article est sur le Blog de Nico.

N'hésitez pas à faire tourner l'adresse...

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    alois mater (lundi, 22 septembre 2014 15:27)

    géniale cette vidéo, de toutes façon le PS ne sera pas au second tour donc c'est réglé pour 2017 !

  • #2

    Guadet (mercredi, 24 septembre 2014 01:09)

    L'échec de la gauche est patent !
    Il le restera tant qu'elle ne s'attaquera pas à son vice originel : sa tradition révolutionnaire qui la conduit à soutenir les révolutions libérales depuis plus de deux siècles alors que cela détruit toute société pouvant porter un projet solidaire et que cela conduit à une marchandisation brisant tout rêve d'émancipation de l'homme.