dim.

05

oct.

2014

Henri Guillemin et les Révolutions françaises

Nous vous proposons aujourd'hui une vidéo très pédagogique de l'historien Henri Guillemin, qui analyse les différentes révolutions françaises.

 

C'est par un déroutant et amical «salut» que Henri Guillemin lance cette nouvelle série des Dossiers de l'Histoire consacrée à la Commune de Paris. Pour l'historien, il convient d'abord de remonter aux origines de la Révolution française pour compendre cette «histoire atroce» de la Commune. Il s'emploie donc à rappeler dans ce premier épisode la lutte originelle de la bourgeoisie dès le XVIIIe siècle.

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Michel Merceron (lundi, 06 octobre 2014 21:00)

    Formidable Henri Guillemin, et pourtant méconnu ! Il fait honneur au métier d'historien. Ses livres sont à la hauteur de ses enregistrements vidéo, passionnants car ils donnent l'impression de comprendre les évènements historiques.

  • #2

    Guadet (vendredi, 10 octobre 2014 16:03)

    Souvent, quand on dénonce l'Histoire comme mensongère, c'est pour en forger une nouvelle encore plus approximative.
    Il y a toute une mise en scène, dans le discours, qui ne dénote pas un historien très scientifique ni consciencieux : "l'historien ne peut pas être objectif", "Moi je vais vous dire la vérité", "Les autres sont aux ordres". Tout cela pour délivrer un message qui n'a rien de si original. Bazaine et Trochu ont toujours traîné leur réputation de traitre. Mais il ne faut pas oublier aussi le traumatisme affreux de la Terreur qui n'avait pas touché que la bourgeoisie mais bien aussi la majeure partie du peuple, celui des campagnes, qu'on ne doit pas traiter avec mépris comme le fait Guillemin.

    Pourtant, la situation actuelle est si noire que ce point de vue est aujourd'hui bienvenu.

  • #3

    Guadet (samedi, 11 octobre 2014 15:21)

    C'est en tout cas une bonne réponse à Zemmour qui voudrait que Pétain ait été le défenseur de la nation.

    L'Histoire est une science très austère (je me souviens de mes études à la Sorbonne !). La recherche de la Vérité interdit les affirmations simplistes, et de tirer de prétendues "vérités" de simples citations. Malheureusement les soi-disant "historiens" pullulent dans les médias, mais les vrais historiens sont peu invités.