jeu.

11

déc.

2014

Pourquoi Patrick Cohen avait-il trop le seum hier soir ?

attali france inter patrick cohen devenir soi

Ce matin, France Inter nous gratifiait d'une matinale des plus originales puisque Pat' Cohen y avait invité Jacques Attali, ce célèbre mystique du vingtième siècle...

A ceux qui voudraient d'emblée taper sur Inter juste pour se défouler, je veux dire ceci : ne jugez pas trop hâtivement, mes frères... Savez-vous au juste ce qui a pu motiver ce choix ? Eh bien moi, oui ! En effet, étant de la maison, je suis parvenu cette nuit à me procurer le compte-rendu de conf de rédac d'hier soir.


Hier soir, h-8 avant la matinale, transcription:


Patrick Cohen : P'tin les gars, pas d'invité pour demain matin... j'ai vraiment trop le seum, j'avais un bon gars, mon pote Pierre Moscovici, mais il est coincé à la Commission, une soirée mousse en teuboi avec Junker ce soir... il risquait de pas être frais...


Bernard Guetta : Trop djeun's Patrick ton langage, j't'adore... Moi, c'est bon, pour demain, ma chronique Anti-Russe est prête... J'ai fait comme d'habitude, 1) j'explique que les Etats-Unis sont merveilleux, 2) que la Russie est navrante... 3) Je laisse l'auditeur se faire sa propre opinion...


Patrick Cohen : Bravo mon nanard ! Tu fais plaisir... Mais ça me donne pas mon invité ce que tu me dis là...


Thomas Legrand : Moi, j'ai fait un édito insipide, ça vous va ?!


Patrick Cohen : Parfait, Tom, tu nous fait rêver... Mais...


Léa Salamé : Bin, Pat', tu pourrais inviter Attali, comme ça on se fait une matinale 100% zéro goût, zéro idées...


Patrick Cohen : Mwouais... Je sais que c'est ton truc Léa, les interviews sans goût, enfin toi je veux dire, tu les assumes... Moi, j'en suis pas à ton niveau... Non que je fasse mieux, tu me diras, mais enfin, j'aime saupoudrer mes questions d'un zeste d'arrogance qui me rend plus crédible, tu comprends ?

 

Léa Salamé : Nan.


Patrick Cohen : Bon, laissez tomber, j'appelle un vrai subversif, un mec qui fait réfléchir : Frédéric Lordon !


Thomas Legrand : HEIN ? Frédéric Lord....


Patrick Cohen : Naaaaaaannnnnnnn.... J'déconne, t'as cru que j'étais de gauche ou quoi, gros ?


Léa Salamé : Woahou ! Le bad tout à coup... J'ai cru que j'allais devoir lire un bouquin pour lui poser des questions...


Patrick Cohen : Bin, pourquoi tu crois que je l'invite jamais, meuf...? Bon vas-y pour Attali, comme ça on peut aller pioncer, le boulot est déjà fait... Ressors les questions de la dernière fois... Il verra que dalle le gars...


 

Pour ceux qui aurait manqué la séance de ce matin, un résumé en 9 secondes...

 


Pas vraiment neuve la marchandise...



Antoine Lamnège

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Guadet (vendredi, 12 décembre 2014 11:32)

    C'est le discours qu'on entend sans arrêt chez beaucoup de Français : "Les Français [les autres] sont des assistés, ils attendent tout du gouvernement".

    De plus, ceux qui passent dans les médias, les riches, imaginent qu'un pauvre, un chômeur, c'est quelqu'un qui prend du bon temps chez lui, devant la télé. Il a pôle emploi, il a la sécu, il a le droit au logement : il n'a plus rien à faire pour vivre. Il se contente de refuser les emplois très correct qu'on lui propose en attendant celui qui lui permettra de continuer à ne rien faire et à se goberger. S'il n'arrive pas à se payer la dernière Rolex, il se plaint et accuse ceux qui gagnent quelques dizaines de fois plus que le SMIC. Il ne réfléchit pas que, quand on travaille cent fois plus que lui qui ne fout quasi rien, il est juste qu'on soit mieux payé. S'il se décidait enfin à travailler vraiment, sûr qu'il aurait des chances de devenir bientôt milliardaire et de ne plus être à la charge des honnêtes gens.

  • #2

    Orphélie (vendredi, 12 décembre 2014 13:07)

    Ahah! Vous m'avez bien fait rire avec ce fake Patrick Cohen

  • #3

    Maurice (dimanche, 14 décembre 2014 21:42)

    Plutôt que de critiquer la matinale de Patrick Cohen tous les jours, changer de station le matin.

  • #4

    Antoine Lamnège (dimanche, 14 décembre 2014 22:34)

    C'est une option effectivement... D'ailleurs, j'écoute aussi BFM Business. Mais je n'ai pas abandonné tout espoir de voir le service public proposer une matinale de grande qualité. Après tout, chaque citoyen est en droit de l'exiger. Et puis, la publicité sur les autres stations, c'est vraiment infecte.

  • #5

    Maurice (lundi, 15 décembre 2014 17:25)

    Ah oui, j'avais oublié que france info et france culture ont été privatisées!