jeu.

25

déc.

2014

Si tu écoutes, j’annule tout : Charline Vanhoenacker invite surtout les copains journalistes…

Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek france inter si tu écoutes j'annule tout

Sur France Inter, depuis septembre, l’auditeur est au centre des programmes. Laurence Bloch, patronne de la radio publique, a été claire : la station devait évoluer ! La grille des programmes a donc été revisitée, rajeunie, féminisée et bien sûr - modernité du journalisme oblige -, « humoricisée »… ! Daniel Mermet a été remercié (pas vraiment un rigolo, ce gars là) ; Nagui est arrivé… Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek aussi. Ces deux trublions belges animent au quotidien, de 17h à 18h, l’émission Si tu écoutes, j’annule tout, mêlant, façon CANAL +, humour, information, culture et faisant la part belle à ses chroniqueurs.

Je les aime bien Charline et Alex… et j’admets même rire de bon cœur souvent, mon casque sur les oreilles, au son de leurs chroniques chatoyantes… Las ! Semblable à Louise Labé, je pouffe et me noie à la fois, car mon rire d’auditeur fatigué de sa journée, soudain, laisse place au silence angoissant du citoyen mal informé, que je suis également…

Toujours cette même rengaine…

Chaque jour, un invité assiste l’équipe dans son décryptage fantasque de l’actualité. La personnalité en question, bien souvent, y assure par la même occasion, la promotion de son dernier spectacle, de son dernier livre…

Partout pareil ! France 5, Canal +, France Inter depuis cette année… de l’infotainement à pleins tubes ! Le ton est léger, les rires fusent…

On est entre copains, comme sur toutes les stations, sur toutes les télévisions… Contrat rempli ; Laurence Bloch est aux anges, certainement ! Pourquoi donc ? Mais parce qu’humour et information, médiatiquement, en plus de faire de l’audience, ne font place qu’à un certain type d’invité : à l’aise, capable de commenter à chaud n’importe quel affaire, d’être drôle, sans être trop marqué politiquement si possible…

Un artiste par exemple ! Très bien l’artiste, consensuel ça… Un humoriste pourquoi pas ?

Faisons léger ! T’as raison Laurence, le social, c’est chiant ! Et puis, les pauvres, y z’ont pas d’humour hein ?

Depuis septembre, le recentrage politique de France Inter est manifeste. Depuis des années, Patrick Cohen, Nicolas Demorand ou Bruno Duvik ne cachent plus leur sensibilité sociale libérale… Et puis, la chronique éco de Dominique Seux des Echos, l’éditorial d’Arnaud Leparmentier du Monde, c’est assez clair, non ?

Je peste intérieurement.


Je le sais, l’infotainement termine toujours de la même façon : entre copains.



L'équipe de l'émission
L'équipe de l'émission

Loin du terrain, loin de là où des citoyens médiatiquement invisibles auraient des choses à dire, à faire remonter… Manque de bol : ce qu’ils ont à dire n’est pas au bon format.

Les copains, eux, ils savent vanner, parler, raconter avec légèreté une certaine indignation de la société qu’ils pressentent certainement avec sincérité. Les meilleurs, pour faire ça, ce sont les journalistes.

Où du moins y croit-on très fort en studio… Et donc, quand on veut se marrer, autant inviter des journalistes…

Et, en effet, sur  87 émissions réalisées depuis septembre, on obtient les résultats suivants : 



  36 journalistes (41.4%)

      21 artistes (24,1%)

     13 humoristes (15%)

          5 philosophes ou sociologues (5,7%)

      3 médecins (3,5%)

      3 sportifs (3,5%)

          2  avocats (2,3%)

          2 entrepreneurs (2,3%)

         1 politique (1,1%)

           1 économiste (1,1%)


Si tu écoutes j'annule tout france inter Charline Vanhoenacker laurence bloch

 

Ce qui laisse finalement 0% d’invités sélectionnés parmi les catégories sociales suivantes : employés, ouvriers, professions intermédiaires… 

Alors, Charline, Alex, puisqu’on est entre copains sur Inter, je vous le dis : les employés, les ouvriers, les profs, les petits entrepreneurs, les artisans ont aussi des choses à dire... 


France Inter ne peut rester cette forteresse dans laquelle depuis la rentrée, les journalistes parlent aux journalistes. 

Ni vous même demeurer insensibles à ces statistiques, qui ne sont franchement pas drôles. 




Antoine Lamnège

Écrire commentaire

Commentaires : 7
  • #1

    Myrtille (vendredi, 26 décembre 2014 16:08)

    Edifiant, et certainement à mettre en rapport avec l'évolution contraire des sentiments patriotiques de la bourgeoisie et du peuple (comme analysée par DE Gaulle). Car c'est bien la bourgeoisie, in fine, qui est représentée sur l'antenne d'inter et la masse des gens qui en est exclue. Et cette bourgeoise exprime son européisme pendant qu'une part toujours plus grande de la population se tourne vers le FN. Difficile d'arrêter le mouvement dans ces conditions.

  • #2

    balii (samedi, 27 décembre 2014 16:21)

    j'aime beaucoup cette émission ; je rigole je souris, sauf bien souvent quand c'est l'invité qui parle, je m'étais fait la remarque qu'il n'étaient pas très intéressants tous comme entre amis... v'est agaçant ; et puis il y a le cas Manoukian que vous ne mentionnez pas et ses chroniques dont il est le héros !

  • #3

    CVT (dimanche, 04 janvier 2015 16:25)

    désolé, mais C.Vanhoenacker me donne des boutons!
    Je vis en Belgique, et je peux vous dire qu'avec les extrémistes flamands (appelés ici flamingants), elle partage une francophobie enragée, voire radio-active! Je la déteste même plus que certaine personne de la N-VA ou du Vlaams Belang, car elle est francophone: les flamingants, eux, annoncent au moins la couleur!
    Rien ne m'énerve plus que les Belges francophones anti-français, faibles devant les Flamands et méprisants envers les Français; elle fait partie de cette élite bruxelloise, atlantiste et anti-française.
    Dès lors, quelle meilleure destination pour elle que des chaînes de radio et de télé anti-françaises que sont Canal+ ou Radio-France?
    Non, vraiment, les petits Belges que l'on nous vend à longueur de temps ne sont pas si sympas que ça...

  • #4

    Antoine Lamnège (lundi, 05 janvier 2015 18:55)

    Tiens tiens, aujourd'hui 5 janvier, Charline avait invité devinez qui ?? Patrick Cohen ! dans son émission... Double dose de Cohen, LA véritable star d'inter ce lundi.
    On tourne un peu en rond là non ?

  • #5

    zinneke (jeudi, 15 janvier 2015 18:38)

    Mon chère CVT,

    Je ne sais pas depuis combien de temps vous vivez déjà en Belgique: vous ëtes sur le bon chemin mais il y a encore quelques leçons de Belgitude a prendre.

  • #6

    Jacques duval (mardi, 01 mars 2016 02:32)

    Votre émission est une véritable cacophonie car tout votre petit monde n'arrête pas de se marrer comme des phoques et il est très difficile de suivre. Merci de devenir audible !

  • #7

    eliane (dimanche, 13 mars 2016 17:07)

    connaissez vous des chanteurs qui interprètent des chansons en français? Qui défendra la chanson française si ce n'est pas le service publique, peut être les américains.....!