mar.

06

janv.

2015

TAFTA : L’accord du plus fort (Thomas Porcher et Frédéric Farah)

Dans la lutte contre TAFTA, toutes les énergies sont importantes. Nous avions relayé sur ce blog l’excellent livre de Raoul-Marc Jennar intitulé : « Le Grand Marché transatlantique. La menace sur les peuples d’Europe », qui constituait une excellente synthèse des dangers représentés par ce projet notamment sous l’angle des sciences politiques. L’ouvrage de Thomas Porcher et de Frédéric Farah permet de donner une orientation plus économique à la critique de ce traité.


L’intérêt principal de cet ouvrage est de parfaitement mettre en évidence la réalité du combat qui apparaît à l’occasion de ce Grand Marché Transatlantique. En effet, bien moins qu’un combat qui opposerait les Etats-Unis à l’Europe, il s’agit d’une opposition entre les firmes multinationales et les citoyens. L’instauration du Grand Marché transatlantique correspondrait à la grande victoire du capitalisme mondial dans lequel les firmes multinationales pourraient imposer aux citoyens leurs intérêts.

La mise en concurrence des systèmes européens et états-uniens permettrait de faire triompher les normes les moins contraignantes. La protection de l’environnement, des travailleurs ou des consommateurs seraient revus à la baisse. Les dumping environnemental, social et fiscal seraient alors les grands vainqueurs.


Pire la possibilité pour les firmes multinationales d’attaquer les Etats lorsqu’elles estimeraient que la législation mise en place n’est pas conforme à leurs intérêts pose problème dans la mesure où l’on risque d’assister à un basculement du pouvoir politique vers le pouvoir économique.


Cette possibilité pose d’autant plus qu’elle s’effectuerait devant un arbitre, ce qui correspondrait à une privatisation pure et simple de la justice et à sa soustraction à toute justice nationale ou internationale.


En face de tous ces désavantages, les défenseurs du TAFTA affirment que de très nombreux emplois seront créés par la création de cette vaste zone de libre-échange qui facilitera les débouchés. Les auteurs montrent très justement que les mêmes promesses avaient été faites avant la mise en place de l’UE ou de l’ALENA et qu’elles s’étaient rapidement révélées fallacieuses. 

Les auteurs montrent également que les modèles complexes sur la base desquels ont été réalisées  ces prévisions de création d’emplois se basent souvent sur des hypothèses simplistes et bien souvent peu réalistes. Il est donc largement permis de douter de la pertinence de ces prévisions.

 

Il importe donc aux citoyens de s’approprier ce débat pour mettre en lumière les dangers de ce Grand Marché Transatlantique. La conclusion de cet ouvrage est d’ailleurs à cette image puisque les auteurs citent le juriste italien Piero Calamandrei :

 

 « Le monde est si beau, il y a tant de choses à voir, dont on peut se réjouir, plutôt que de s’occuper de la politique. La politique n’est pas une chose agréable. Mais la liberté, c’est comme l’air, on en mesure la valeur lorsqu’on s’aperçoit que l’on en manque »

 

 

Avant d’ajouter : « Alors avant que le piège ne se referme, faisons naître le débat sur ce traité et refusons un destin dessiné par d’autres. »

 

Theux

Eric Judo aime déranger son conseiller EDF la nuit...
Eric Judo aime déranger son conseiller EDF la nuit...
Protectionnisme : un sondage exclusif... de 1951 !
Protectionnisme : un sondage exclusif... de 1951 !

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    NonMerci (mercredi, 07 janvier 2015 09:40)

    La mobilisation contre les Traités Transatlantiques continue !
    *** plus de 1 240 000 signatures en Europe pour l'ICE auto-organisée après le refus de la commission de valider l'ICE initiale *** et ce n'est qu'un début ***
    Pour 10 pays le quorum est dépassé : - Allemagne, Grande Bretagne, Autriche, Finlande, France, Slovénie, Luxembourg, Pays-Bas, Espagne et l'Irlande. Nous pouvons et nous devons faire beaucoup plus pour faire bouger la Commission européenne
    SIGNER et FAIRE SIGNER est le mot d'ordre ---> https://stop-ttip.org/fr/signer/
    --- les infos et les liens ---> http://stoptafta.wordpress.com/2014/10/07/initiative-auto-organisee-de-citoyens-europeens-contre-ttip-et-laecg/

  • #2

    Guadet (jeudi, 08 janvier 2015 03:28)

    Je crois que les dirigeants européens se moquent en fait de savoir si le TAFTA aura ou non des conséquences favorables pour l'économie et la démocratie en Europe ou pour le bien-être des Européens. Ce qu'ils veulent, c'est renforcer le système économique néolibéral occidental pour qu'il domine le monde. Ils tremblent de se retrouver isolés face aux BRICS et face aux islamistes. La politique d'isolement de la Russie fait déjà partie de ce projet, ils ne peuvent plus revenir en arrière. Leur lâcheté les a déjà asservis.

  • #3

    Marione (vendredi, 09 janvier 2015 13:06)

    intéressant merci ! mais sait-on exactement où en sont les négociations ? et les échéances ?

  • #4

    PAGNY Eric (lundi, 01 août 2016 22:09)

    J'étais à la recherche d'un organisme de crédit lorsque sur le net j'ai trouvé le prêt grâce ce Mr Carlos Duvrait. J'ai fait une simulation et j'ai reçu par chance un avis favorable. J'ai imprimé le dossier de crédit de suite afin de le renvoyer le plus rapidement possible, j'ai été rapidement contacté par email pour m'informer que j'avais omis de fournir une pièce justificative, que j'ai renvoyé le jour même par mail. J'ai ensuite été contacté par e-mail par une chargée de clientèle (très professionnelle et aimable) pour répondre à quelques questions. Mon dossier est passé en commission, 48 heures plus tard j'avais la réponse et il a fallut 48 heures de plus pour le versement. Carlos Duvrait, c'est mieux qu'une banque à tout points de vue. Je suis ravi ! Surtout n'hésitez pas ! Je vous conseil ce mr "Carlos Duvrait" Contactez-le par E-mail : Carlosduvrait@yahoo.fr