lun.

30

mars

2015

SUNRISE : cette nouvelle appli bouleversante qui nous rappelle qu'il faut... manger!

En ces temps de vaches maigres sur les ondes d'Inter, (ce pour cause de grève bien compréhensible), j'écoute BFM Business. A sept heures trente du matin, Stéphane Soumier y anime son émission phare : Good Morning Business «  Ecoutez vibrer la planète éco » ; « L'émission incontournable pour démarrer la journée » qui disent...


 

Concept : l'animateur reçoit en studio, durant une dizaine de minutes, divers invités venus faire la promotion de leur boîte, en même temps que celle d'un monde futuriste, moderne et technologique dans lequel tout sera bientôt génialement « fun », à condition de tout déréguler, évidemment. Stéphane Soumier, présentateur talentueux et excentrique, est un pur libéral. Entendez : l'économie n'est pas affaire de morale ; ni la technique. Besoin, offre, demande. Efficacité.

Circulez.


Un radicalisme certain qui lui permet ainsi d'inviter tout un chacun sur son plateau, tant que celui-ci « innove »

( et sans doute, paye un petit quelque chose à BFM... ? ). Quant au contenu de l'innovation... Qui sommes-nous pauvres mortels pour juger d'un produit, si le marché, lui, parvient à l'écouler ?

Ce matin, un sympathique jeune homme y présentait la « bouleversante » application SUNRISE, ayant récemment motivé le rachat par Microsoft de la boite éponyme, pour la coquette somme de 100 millions de dollars !


L'affaire est assez simple : SUNRISE est d'abord et avant tout un calendrier.


Faire plus en moins de temps, l'affaire et louable... Enfin, j'entends déjà certaines langues de vipère siffler dans les buissons... « Faire plus... mais plus de quoi ? »


Eh bien, regarder un match à la télé par exemple ! Plus de téloche, dis-donc !



Bon. Quoi d'autre ? Ah, oui ! Si par exemple, j'oublie de manger, parce que j'ai trop de « meetings », que je suis tellement en pré- « burn out » , que ma vie est tellement remplie que j'ai plus le temps de rien faire... eh bien, SUNRISE me dit d'aller manger, dans la boulangerie que j'aime bien.



Bin voilà. L'affaire est dans le sac ! Merci SUNRISE ! 100 millions pour un robot qui te dit que t'es trop « surbooké » pour avoir le temps de poser tes fesses à une brasserie, ça fait cher, je trouve...

Mais Stéphane Soumier n'est pas de cet avis. Et l'animateur, diabolique propagandiste de sa cause, ne peut s'empêcher une sortie philosophique. Il est très fort. SUNRISE, en clair, annonce l'UBIQUITE : un jour, oui, nous serons capable de nous trouver à deux endroits en même temps.



Merci SUNRISE ! Et Merci Stéphane.



Antoine Lamnège

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    tendance rix (mardi, 31 mars 2015 13:02)

    100 mille patates pour un agenda électronique, joli coup. J'adore stéphane soumier. Il me fait rire. Véridique;