sam.

21

mars

2015

« Le communisme désarmé » (Julian Mischi )

La question des classes populaires apparaît essentielle pour l’ensemble des partis politiques. En effet, en cas de crise, elles sont les premières à être touchées et leur réaction peut constituer un avant-goût du paysage politique futur d’un pays si ce dernier ne parvient pas à retrouver la croissance. Dans ce contexte, le travail effectué par le sociologue Julian Mischi sur les raisons ayant conduit les classes populaires à se détourner du PCF semble particulièrement intéressant. Retour sur sa conférence du 19 mars à Clermont-Ferrand.

Lire la suite 5 commentaires

sam.

14

juin

2014

Les gourous de la com' (Aurore Gorius)

L’idée du livre provient du constat réalisé par Aurore Gorius et Michaël Moreau que les journalistes se retrouvaient de plus en plus confrontés à des intermédiaires qui s’établissaient entre eux et leurs sources : les conseillers en communication.  La concentration de ces agences de communication, les conflits d’intérêts qui s’opèrent en leur sein et le fait que peu d’enquêtes existaient sur le sujet ont convaincu ces deux journalistes de la pertinence d‘écrire un livre sur le sujet.

 

En France, il existe  3 agences principales de communication qui conseillent à elles-trois les ¾ des entreprises du CAC 40. Ces trois agences de communication sont fortement liées à la personnalité de leurs dirigeants : Stéphane Fouks pour Euro RSCG (devenue Havas WolrdWide), Anne Méaux pour Image 7 et Michel Calzaroni pour DGM.

Lire la suite 0 commentaires

sam.

17

mai

2014

La nature est un champ de bataille (Razmig Keucheyan)

Selon le sociologue Razmig Keucheyan, il existe des inégalités environnementales c'est-à-dire que les différentes catégories sociales ne sont pas égales devant la crise environnementale. La conception des inégalités qui se basait essentiellement sur les inégalités de classe, les inégalités ethnoraciales et les inégalités de genre doit évoluer pour intégrer une 4e dimension considérant les inégalités devant la crise environnementale.

 

Le capitalisme industriel est la principale cause de la crise environnementale car il est à la fois productiviste, prédateur et basé sur les énergies fossiles. Mais le capitalisme est aussi en permanence en train de tirer profit de la crise environnementale notamment via la financiarisation de la nature. Cependant le rapport entre le capitalisme et l’environnement n’est jamais direct puisqu’il existe un intermédiaire entre les deux qui est l’Etat. En effet, c’est l’Etat qui met au service du capitalisme et du marché de nouvelles ressources naturelles.

 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

27

avril

2014

Dexia : une banque toxique (Nicolas Cori et Catherine Le Gall)

Dexia est une banque différente des autres. Elle n’a pas d’agence. Elle s’est rendue célèbre lors de la crise de 2008 et de son sauvetage par les Etats belges et français. Or malgré ce sauvetage, il apparait dès 2009 que la question des emprunts toxiques est loin d’être réglée. La santé de Dexia reste des plus précaires. Libération publie en 2011 une carte des emprunts toxiques vendus par Dexia. Tous les territoires sont touchés au travers d’acteurs locaux tels que les collectivités territoriales, les hôpitaux ou les organismes HLM. C’est à ce moment-là, qu’une commission d’enquête est mise en place à l’Assemblée Nationale avec Claude Bartolone à sa tête. Les débats menés à l’Assemblée Nationale finissent par raconter une histoire : celle de la conversion de la France aux marchés financiers. C’est cette histoire que Catherine Le Gall et Nicolas Cori ont choisi de raconter.

Lire la suite 6 commentaires

mer.

23

avril

2014

Israël, un état d’apartheid ? (Julien Salingue)

Poser la question de savoir si Israël est un état d’apartheid revient à sortir de l’état d’esprit selon lequel Israël et la Palestine seraient en conflit sur des frontières. Poser une telle question consiste donc à changer de point de vue et à étudier le traitement administratif et législatif que l’Etat d’Israël réserve aux Palestiniens.

 

Le 29 novembre 2012, la Palestine a été admise comme Etat d’observation à l’ONU. Le problème est qu’il n’y a pas d’Etat palestinien. Mahmoud Abbas, président de l’autorité palestinienne, ne peut sortir de son pays que s’il obtient l’accord d’Israël. Actuellement, la Palestine, dont le territoire est complètement morcelé, ne représente qu’une superficie égale à 18 % de la Corrèze . Mahmoud Abbas ne peut pas payer ses fonctionnaires si l’UE ou Israël ne lui verse pas d’argent.

 

Lire la suite 3 commentaires

ven.

18

avril

2014

Analyse du vote des habitants des zones périurbaines (Violaine Girard)

La sociologue, Violaine Girard, était l’invitée de l’association des Amis du Temps des Cerises, le jeudi 17 avril à Clermont-Ferrand. L’occasion de revenir sur ses travaux étudiant les trajectoires des ménages populaires des banlieues d’agglomération vers des territoires périurbains puis d’analyser le positionnement politique de ces habitants.

 

Depuis les années 1970/1980, beaucoup de ménages des classes populaires vivent en dehors des quartiers populaires et s’installent notamment dans des zones périurbaines. Ce phénomène a été favorisé par l’accès à la propriété de ces ménages mais également par une forte volonté politique.

 

Lire la suite 3 commentaires

lun.

14

avril

2014

Protectionnisme, désobéissance européenne et souveraineté nationale : les 3 tabous que la gauche radicale doit briser pour surpasser le FN (Aurélien Bernier)

Suite à l’invitation de l’association des Amis du Temps des Cerises, Aurélien Bernier était à Clermont-Ferrand, le 10 avril dernier, pour une conférence autour de son dernier livre, « La gauche radicale et ses tabous ». Il s’est attaché à expliquer pourquoi malgré un contexte de crise du néolibéralisme, c’est le FN qui récupère le mieux la contestation et pas le FdG. Pour mieux comprendre, il importe de remonter le cours de l’histoire. Revenons au 17 juin 1984, jour des deuxièmes élections européennes de l’histoire. Annoncé à 5 % dans les sondages, le FN réalise un score de 10,95 % et talonne le PCF qui atteint 11,20 %. Aujourd’hui, cette situation ferait rêver mais à l’époque il s’agit d’une percée du FN et d’un effondrement du PCF.

Lire la suite 4 commentaires

mar.

08

avril

2014

Changer l’Europe en rétablissant l’Etat social (Christophe Ramaux)

Christophe Ramaux, des économistes atterrés, était l'invité jeudi 3 avril 2014 de l'association des amis du temps des cerises. L'occasion pour lui d'évoquer l'absolue nécessité de faire évoluer l'UE, qui est actuellement totalement convertie aux idées néolibérales, en protégeant et ne réhabilitant l'Etat social, formidable réussite de l'opposition entre communisme et capitalisme. Le voyage comprend également un retour vers la crise des subprime, qui est une crise du modèle néolibéral, et une analyse des dettes publics ainsi que du système européen et mondial des échanges. Enfin, il aborde les solutions permettant de solutionner tous nos maux comme l'augmentation des salaires ou la sortie de l'euro.

Lire la suite 0 commentaires

lun.

11

nov.

2013

« En finir avec l’Europe » (Cédric Durand)

 Cet ouvrage a été construit à plusieurs pour essayer de rendre compte des multiples ressentis de la vie européenne. Ainsi un Allemand, des Grecs, des Français issus de disciplines aussi diverses que l’ethnologie, l’économie ou l’anthropologie se sont réunis pour cerner le mouvement très particulier de l’histoire européenne des 4 ou 5 dernières années.

Freud disait que lorsque le cristal se brise, il le fait en fonction de lignes de fracture préalablement déterminées même si elles n’apparaissaient pas au grand jour.  La métaphore est parfaitement valable pour l’Europe.

Lire la suite 9 commentaires

mar.

15

oct.

2013

L’envers de la « fraude sociale » (Philippe Warin)

La tendance actuelle de notre société correspond à la recherche de boucs-émissaires pour pallier à son véritable mal, qui est le chômage de masse. La droitisation des esprits va de paire avec la stigmatisation systématique de l’assistanat. Pourtant il est un scandale sur lesquels les Français ne s’attardent pas : le non recours aux droits sociaux. Le politiste Philippe Warin s’est attaché à objectiver ce problème.

Lire la suite 2 commentaires

dim.

29

sept.

2013

Repères pour résister à l’idéologie dominante (Gérard Mauger)

Gérard Mauger avait répondu présent à l’invitation des « Amis du Temps des Cerises » le 19 septembre à Clermont-Ferrand. Il a proposé à l’auditoire de revenir sur certaines de ses thèses publiées dans son récent ouvrage intitulé Repères pour résister à l’idéologie dominante.

 

Pierre Bourdieu s’était interrogé sur la manière dont un sociologue pouvait intervenir en politique. Gérard Mauger affirme que la sociologie est une science politique car son objet est nécessairement politique. Elle ne peut cependant pas se confondre avec la politique, car son objet et ses enjeux sont différents. Si les travaux du sociologue ont donc une pertinence dans le champ politique, la question est de savoir comment il peut se faire entendre ?

Lire la suite 3 commentaires

dim.

02

juin

2013

La transition écologique (Gaël Giraud)

Gaël Giraud (c) Les Editions de l'Atelier
Gaël Giraud (c) Les Editions de l'Atelier

Selon l’économiste Gaël Giraud, nous nous apprêtons actuellement à être confrontés à un changement énergétique de même ampleur que celui de la révolution industrielle. A cette époque, la photosynthèse et les moulins à vent avaient été remplacés par les énergies fossiles. Aujourd’hui il importe de trouver une alternative aux énergies fossiles.

Lire la suite 1 commentaires

mar.

28

mai

2013

Le Protectionnisme: notre espoir économique (François Ruffin)

François Ruffin
François Ruffin

Comment devient-on protectionniste ? Cette idée abjecte qui consiste à se replier sur soi et à vivre en autarcie par peur du monde extérieur. Peut-être en étant confronté aux délocalisations successives qui n’entraînent que des lamentations et aucun acte concret. Pour François Ruffin, rédacteur en chef du journal Fakir, cela coïncide avec la délocalisation des activités de lave-linge de l’entreprise Whirlpool d’Amiens vers la Slovaquie. A la lecture des rapports de la direction et des syndicats, il s‘aperçoit que le coût de la main d’œuvre va passer de 12 % à 2 % avec cette délocalisation en Slovaquie. Le choix de la direction est donc parfaitement logique d’un point de vue économique. Le problème est lié à la réaction des pouvoirs publiques, des syndicats et des médias.

Lire la suite 9 commentaires

ven.

10

mai

2013

Les prédateurs de la santé (Bernard Teper)

Le secteur de la santé est un domaine clé de notre économie ne serait-ce que par l’importance des sommes qu’il représente. Alors que le budget de l’Etat était de 319 milliards d’euros en 2010, celui de la sécurité sociale était de 434 milliards d’euros pour les régimes obligatoires de base et de 628 milliards en lui ajoutant l’ensemble des prestations sociales. Le problème est qu’il fait actuellement l’objet d’une attaque en règle par les néolibéraux qui veulent lui appliquer leur principe phare: la privatisation des profits et la mutualisation des dettes. Bernard Teper nous a décryptés jeudi dernier le fonctionnement de cette offensive.

Lire la suite 1 commentaires

mer.

24

avril

2013

Combattre la novlangue néolibérale (Pierre Lévy)

Pierre Lévy, rédacteur en chef du journal « Bastille, République, Nation » était l’invité jeudi dernier de l’association des « Amis du temps des cerises ». Lors de cette conférence, il a axé son propos sur la langue utilisée par les néolibéraux qui est en train de déposséder le peuple de ses propres mots. Il importe absolument de combattre cette opacité volontairement entretenue afin que le peuple se désintéresse de son propre sort faute de pouvoir le comprendre. Et pourtant l’espoir persiste puisqu’il suffit souvent de révéler l’intérieur d’un texte pour en provoquer sa destruction comme le « non » au traité constitutionnel l’a démontré en 2005.

 

Lire la suite 8 commentaires

lun.

15

avril

2013

L’écologie piégée par le libre-échange (Aurélien Bernier)

Aurélien Bernier a répondu favorablement à l’invitation de l’association des « Amis du temps des cerises » à la conférence du 11 avril qui s’est déroulée à Clermont-Ferrand. Au cours d’un exposé d’une grande clarté, il s’est attaché à décrypter la façon dont les néolibéraux sont parvenus à phagocyter l’écologie.

Lire la suite 4 commentaires

lun.

08

avril

2013

Le mythe de l’islamisation (Raphaël Liogier)

Montée des extrémismes, perte d’identité culturelle, remise en cause du modèle républicain et de la laïcité, les musulmans sont accusés de tous les maux dans une France terrassée par la crise économique et sociale. Marine Le Pen et le Front National ont parfaitement compris le potentiel électoral que représente le risque « d’islamisation » de la France. Le sociologue Raphaël Liogier a étudié précisément cette question et s’est aperçu que ce phénomène était plus un fantasme qu’une réalité. Démonstration lors de la conférence, organisée par l’association des amis du temps des cerises, le 4 avril dernier à Clermont-Ferrand.

Lire la suite 10 commentaires

ven.

05

avril

2013

Penser le changement : nouvelle monnaie par Jacques Nikonoff

Pour l’organisation de sa première conférence, le blog « L’espoir » avait fait le choix de deux penseurs du changement : Philippe Murer et Jacques Nikonoff. Le premier nous a dévoilés, pour la première fois dans une conférence, son analyse de la transition énergétique et l’impasse représentée par le choix des énergies fossiles. Le second nous a détaillés les différents mécanismes qui rendent inéluctable la fin de l’euro. Deux analyses imparables.

Lire la suite 2 commentaires

dim.

31

mars

2013

Penser le changement : nouvelles énergies par Philippe Murer

Jacques Nikonoff et Philippe Murer
Jacques Nikonoff et Philippe Murer

Pour l’organisation de sa première conférence, le blog « L’espoir » avait fait le choix de deux penseurs du changement : Philippe Murer et Jacques Nikonoff. Le premier nous a dévoilés, pour la première fois dans une conférence, son analyse de la transition énergétique et l’impasse représentée par le choix des énergies fossiles. Le second nous a détaillés les différents mécanismes qui rendent inéluctable la fin de l’euro. Deux analyses imparables.

 

Philippe Murer a été le premier à ouvrir les hostilités face à l’auditoire clermontois. Il commença sa démonstration en montrant les réserves limitées des principales énergies non renouvelables en années de consommations :

  • ·         Pétrole : 40 à 60 ans
  • ·         Gaz : 60 à 120 ans
  • ·         Charbon : 150 à 200 ans
  • ·         Uranium : 65 à 200 ans voire plus
Lire la suite 6 commentaires

mar.

19

mars

2013

Europe: Nouvelle monnaie (Jacques Nikonoff) Nouvelles énergies (Philippe Murer)

Lire la suite 2 commentaires

jeu.

22

mars

2012

En route vers le protectionnisme

Mur d'Hadrien
Mur d'Hadrien

La question du protectionnisme commence peu à peu à s'imposer au sein du débat public. Loin d'être une question aussi essentielle que la viande halal ou l'identité nationale, certains candidats à l'élection présidentielle en font cependant l'un de leur cheval de bataille. La conférence du lundi 19 mars, organisée à l'Ecole de Guerre économique par l'association « Pour un débat sur le libre échange », offrait l'occasion d'étudier plus en détails cette question primordiale pour l'avenir de notre pays. Le casting proposé était alléchant puisque se sont succédés à la tribune Erik S.Reinert, Hervé Juvin, Gabriel Colletis, Jean-Luc Gréau, Philippe Arrondel et Philippe Murer. Il n'a pas déçu

Lire la suite 9 commentaires

mer.

29

févr.

2012

Le Protectionnisme et la Démondialisation, conférence de Jacques Sapir

Le 1er février 2012 à Rennes, Jacques Sapir était l'invité de l'association Le Kiosque Citoyen. Il est revenu à cette occasion sur le concept économique de démondialisation. Du commerce en Inde entre les Gréco-romains et les Chinois, aux galères des Croisés parties conquérir la Terre Sainte, inventant à l'occasion les contrats d'assurance, de la conquête des Amériques à la deuxième vague de colonisation en Asie au milieu du XIXème siècle, il a livré un discours accrocheur et convaincant ; aux idéologues du « doux commerce » et de la liberté absolue, il a rappelé que « le navire de commerce a toujours été précédé du navire de guerre ». (1) De notre envoyé spécial Woyzeck.

Lire la suite 5 commentaires